Hololens : un kit main-libre avec « guidage » intégré

Dans la série des lunettes connectées, après les sine die Google Glasses et les imminentes Oculus Rift de Facebook (printemps 2016), les lunettes Hololens de Microsoft, dont on attend avec impatience la date de lancement officiel – ainsi que le prix -, pourraient ouvrir de nouvelles perspectives notamment dans les domaines de l’enseignement, de la conception ou des interventions à distance (en complément bien entendu de l’univers des jeux ou de celui des applications domestiques). Si vous n’avez pas encore trouvé le temps nécessaire de vous intéresser à ce produit disruptif, nous vous en proposons ici un rapide aperçu, le tout au conditionnel car le produit évolue encore…

lunettes microsoft hololens

Comme bien souvent avec les innovations majeures, même les plus abouties, les cas d’usages propres aux lunettes Hololens ne sont à ce jour pas exhaustivement identifiés. Cependant, on sait que Microsoft prospecte déjà activement au travers de divers programmes et partenariats dans les domaines notamment de la visualisation de données, des informations augmentées, de la collaboration à distance et des interactions homme-machine.

Les nouveaux « pouvoirs » des lunettes holographiques Hololens

 

microsoft hololens

Côté fonctionnement, un premier mode « transmission », opéré via Skype, pourrait permettre à un opérateur distant de partager en live ce qu’il voit concrètement sur le terrain et de recevoir des instructions, dans le cadre d’une maintenance ou d’un incident par exemple. Même si spontanément les premières applications envisagées se référent à l’aérospatiale, on peut rapidement imaginer qu’un tel dispositif puisse vite être adopté par des « hordes » d’équipes de maintenance opérées par des « pools » d’experts mutualisés, notamment là où la sécurité apparaît fondamentale, comme les transports ferroviaires ou aéroportuaires, les plates-formes pétrolières, les sites classés SEVESO.

New way to design with Hololens

Le second mode « instruction » autoriserait la projection d’animations holographiques permettant à un opérateur de réaliser des tâches de façon autonome. Ces hologrammes pourraient projeter en superposition une procédure d’intervention en mode séquencée (en entourant par exemple une zone précise, en détaillant une action à réaliser sur une pièce). Sur le plan ergonomique, l’opérateur devrait bénéficier d’un plus grand confort d’intervention. Il pourrait en effet accéder à tout un tas d’information et être guidé tout en ayant les mains libres pour intervenir.

On voit rapidement ici les nombreux avantages que pourraient donc offrir l’adoption rapide de ce nouvel équipement : diminution du volume de formation, accélération des interventions sur site, concentration des centres d’expertises, conception améliorée … En un mot comme en cent : on a hâte d’essayer les lunettes Hololens.

Suivre l’actu Hololens : @HoloLens

Le site officiel : www.microsoft.com/microsoft-hololens/en-us