La réalité mixte 100% Femme Digitale

L’évènement et ses enjeux

 
C’est à Paris, au cœur de l’emblématique Maison de La Radio, qu’a eu lieu la 6e édition de la Journée de la Femme Digitale. L’objectif de cet événement désormais incontournable ? Réunir pour quelques heures des femmes possédant des parcours professionnels d’exception dans l’univers du numérique. Placée sous le signe de l’entreprenariat au féminin, la #JFD18 encourage la communauté féminine à se sentir légitime d’entreprendre et prône une plus grande mixité dans le secteur du numérique. 

La journée est clôturée par la remise des Margaret Awards qui récompensent les femmes porteuses de projets numériques remarquables. 

Lucie Basch

Co-fondatrice et directrice de Too Good To Go et lauréate des Margaret Awards 2018 dans la catégorie entrepreneure.

Co-fondatrice et directrice de Too Good To Go et lauréate des Margaret Awards 2018 dans la catégorie entrepreneure.

Siham Laux

Fondatrice et CEO d'Ôfildesvoisins au sein du groupe LaPoste et lauréate des Margaret Awards 2018 dans la catégorie intrapreneure.

Fondatrice et CEO d’Ôfildesvoisins au sein du groupe LaPoste et lauréate des Margaret Awards 2018 dans la catégorie intrapreneure.

Delphine Remy-Boutang, fondatrice et organisatrice de la Journée de La Femme Digitiale

Delphine Remy-Boutang, fondatrice et organisatrice de la Journée de la Femme Digitale

 

La réalité mixte au cœur de la #JFD18

Réalité mixte HoloLens Synergiz

Expérience de réalité mixte HoloLens animée par Aurélie Maillard de Synergiz

Les visiteuses et visiteurs de cette journée ont pu profiter de plusieurs stands innovants. Entre autres, le stand Synergiz destiné à l’expérimentation du dispositif de réalité mixte HoloLens de Microsoft.

 

remise de prix interactiveEn lien avec l’innovation sociétale que cet évènement génère, Microsoft a souhaité marquer les esprits à travers une remise de prix d’un nouveau genre. C’est avec un immense plaisir que nous avons contribué à la première remise de prix en réalité mixte grâce au dispositif HoloLens. L’équipe Synergiz a ainsi dévoilé une application aux allures galactiques permettant aux lauréates du jour de découvrir leur prix tout en partageant leur expérience immersive avec l’audience. Grâce à un dispositif appelé « Spectator View » mixant hologrammes et vidéo, le public a pu vivre une expérience live riche et inédite.

 

Comme le public présent ce jour-là, vous aussi faites l’expérience immersive de la réalité mixte à travers le making-of de la remise des Margaret Awards.

(FR) HoloLens x Augmented Video Live from SYNERGIZ on Vimeo.

Hololens : un kit main-libre avec « guidage » intégré

Dans la série des lunettes connectées, après les sine die Google Glasses et les imminentes Oculus Rift de Facebook (printemps 2016), les lunettes Hololens de Microsoft, dont on attend avec impatience la date de lancement officiel – ainsi que le prix -, pourraient ouvrir de nouvelles perspectives notamment dans les domaines de l’enseignement, de la conception ou des interventions à distance (en complément bien entendu de l’univers des jeux ou de celui des applications domestiques). Si vous n’avez pas encore trouvé le temps nécessaire de vous intéresser à ce produit disruptif, nous vous en proposons ici un rapide aperçu, le tout au conditionnel car le produit évolue encore…

lunettes microsoft hololens

Comme bien souvent avec les innovations majeures, même les plus abouties, les cas d’usages propres aux lunettes Hololens ne sont à ce jour pas exhaustivement identifiés. Cependant, on sait que Microsoft prospecte déjà activement au travers de divers programmes et partenariats dans les domaines notamment de la visualisation de données, des informations augmentées, de la collaboration à distance et des interactions homme-machine.

Les nouveaux « pouvoirs » des lunettes holographiques Hololens

 

microsoft hololens

Côté fonctionnement, un premier mode « transmission », opéré via Skype, pourrait permettre à un opérateur distant de partager en live ce qu’il voit concrètement sur le terrain et de recevoir des instructions, dans le cadre d’une maintenance ou d’un incident par exemple. Même si spontanément les premières applications envisagées se référent à l’aérospatiale, on peut rapidement imaginer qu’un tel dispositif puisse vite être adopté par des « hordes » d’équipes de maintenance opérées par des « pools » d’experts mutualisés, notamment là où la sécurité apparaît fondamentale, comme les transports ferroviaires ou aéroportuaires, les plates-formes pétrolières, les sites classés SEVESO.

New way to design with Hololens

Le second mode « instruction » autoriserait la projection d’animations holographiques permettant à un opérateur de réaliser des tâches de façon autonome. Ces hologrammes pourraient projeter en superposition une procédure d’intervention en mode séquencée (en entourant par exemple une zone précise, en détaillant une action à réaliser sur une pièce). Sur le plan ergonomique, l’opérateur devrait bénéficier d’un plus grand confort d’intervention. Il pourrait en effet accéder à tout un tas d’information et être guidé tout en ayant les mains libres pour intervenir.

On voit rapidement ici les nombreux avantages que pourraient donc offrir l’adoption rapide de ce nouvel équipement : diminution du volume de formation, accélération des interventions sur site, concentration des centres d’expertises, conception améliorée … En un mot comme en cent : on a hâte d’essayer les lunettes Hololens.

Suivre l’actu Hololens : @HoloLens

Le site officiel : www.microsoft.com/microsoft-hololens/en-us

Red Bull se dote du premier distributeur de boissons connecté grâce à Kinect v2

Pour promouvoir sa gamme Red Bull Zero Calories, la célèbre marque de boisson énergisante s’est dotée d’un dispositif original et innovant : le tout premier distributeur de boissons connecté, réalisé avec le capteur de mouvements Microsoft : Kinect pour Windows V2. A la réalisation, l’entreprise d’innovation numérique, Synergiz.

L’évolution du distributeur

L’idée : transformer un distributeur de canettes Red Bull traditionnel en jeu interactif en 3D. Grâce au concours d’un designer industriel, la machine a été redessinée puis refondue. Un écran 32 pouces y a été intégré ainsi qu’un capteur de geste Kinect. L’utilisation de la plateforme électronique .NET Gadgeteer a permis de faire communiquer l’application et le système de la machine, afin de déclencher la descente d’une canette lorsque le joueur gagne sa partie.

L’application digitale

Le principe du jeu est simple. Après s’être authentifié avec son Smartphone sur Facebook, Twitter ou par mail, le joueur interagit par le geste avec l’écran. Il doit répondre à des séries de questions et d’épreuves physiques en un temps record. Grâce à Kinect v2, chaque mouvement de l’utilisateur est détecté, précisément analysé puis validé (sélection de réponse, shoot au pied, coup droit…). L’objectif : remporter une canette Red Bull Zero Calories puis se faire photographier par la machine pour partager son expérience et son score sur les réseaux sociaux.

Les enjeux marketing

Avec le distributeur connecté Red Bull Zero Calories, Red Bull se dote d’une solution marketing inédite. En plus de positionner sa nouvelle gamme, le jeu fait également la promotion des propriétés énergisantes de ses produits à travers le défi physique, intellectuel et ludique.

« En couplant l’interactivité de Kinect pour Windows et les technologies propres aux objets connectés, et en imaginant un nouveau design Produit, nous avons complètement revisité le concept de distributeur de boisson. Nous en avons fait un véritable outil de promotion de la marque Red Bull et de ses valeurs ». Fabrice Barbin, dirigeant de Synergiz, en charge de la réalisation du projet.

Enfin, mobile et autonome, la solution destinée aux nombreux événements animés par la marque constitue un outil de communication efficace. Cette diffusion est facilitée en particulier grâce au partage des résultats des joueurs sur les réseaux sociaux.

Image de prévisualisation YouTube