Mener sa stratégie digitale : et vous, où en êtes-vous ?

« Stratégie numérique » : rien que ces deux mots accolés l’un à l’autre font trembler certaines entreprises et PME dont le cœur l’activité se situe bien loin des technologies de l’information et de la communication. Trop souvent, l’échéance du numérique demeure crainte, perçue comme une norme ou comme une pilule qui serait difficile à faire passer. Mais posons-nous la question : Et si l’innovation n’était pas un objectif mais bien un moyen qui même tendrait à faciliter la vie de l’entreprise… ?

Le numérique déjà au cœur des Process organisationnels

« Le numérique n’est pas seulement un secteur industriel, c’est une transformation économique et sociale complète » rappelait en 2012 Henri Verdier, président du pôle de compétitivité Cap Digital.

C’est un fait, avec 20 millions d’emplois et l’équivalent d’1 ¼ de la croissance française (1), le numérique n’est plus l’apanage de sociétés qui naviguent dans le secteur des technologies de l’information et de la communication. Les entreprises qui se dotent de stratégies et de solutions numériques appartiennent au Retail, à l’industrie gazière ou pharmaceutique, à la Presse ou encore à l’éducation… Rien que pour le secteur des médias et des loisirs, le numérique générera 64% de la croissance mondiale du secteur en 2017. La part du numérique sur le marché français devrait passer de 11% en 2012 à 20% en 2017 (2).

Et si vous y regardez de plus près, la révolution numérique a déjà fait son entrée par la petite porte de votre entreprise… Si, si, pour preuve : Comment communiquez-vous avec vos collaborateurs ? De quelle manière captez-vous de nouveaux marchés ? Où sont capitalisées et traitées vos données clients ? Avec quels outils observez-vous vos indicateurs ? Comment êtes-vous visible sur le Net ? Autant de questions auxquelles la plupart des entreprises ont déjà répondu… Peut-être dans un premier temps davantage de force que de gré, mais à présent, très peu de ces organisations pourraient faire machine arrière, d’autant que dans bien des cas, ces nouvelles pratiques ont permis de repenser l’organisation et les process, entraînant ainsi des gains de temps et de rentabilité, ou même l’accès à de nouveaux marchés.

Gare à l’effet spectaculaire

Attention toutefois car si la solution, aussi innovante soit-elle, n’a pas d’utilité avérée, elle tombera dans l’oubli. Preuve en est le nombre de découvertes farfelues qui n’ont pas su répondre à des besoins latents d’utilisateurs, qui pourtant ne demandent qu’à être comblés. Comme pour tout produit, une solution numérique doit donner la réplique à un besoin clairement identifié dans l’entreprise et résulter d’une vraie stratégie produit pour celle qui la lance. Et à ce niveau-là, l’improvisation n’est pas de mise et rien ne remplace l’expertise et la connaissance des solutions numériques.

De plus, l’accès aux nouvelles technologies par tout à chacun, du simple internaute au développeur, et l’aspect parfois extraordinaire que peuvent recouvrir ces solutions innovantes, ne doivent pas jeter de la poudre aux yeux des utilisateurs. A terme, c’est objectivement la qualité du produit, son usage quotidien et l’adhésion massive par les utilisateurs dans le temps qui détermineront sa réelle nécessité.

Les bénéfices du numérique

Qu’on se le dise, quantifier les bénéfices procurés par la mise en œuvre de solutions numériques dans l’organisation n’est pas chose facile et d’ailleurs, très peu de chiffres précis existent sur la question. En revanche, tout le monde s’accorde à dire que si l’on devait quantifier les pertes dues à l’absence de stratégie numérique, il y aurait sans doute de quoi y passer des nuits blanches.

La révolution numérique est largement en marche : la question n’est donc plus exactement de savoir combien on va y gagner, mais surtout ce que l’entreprise aurait à y perdre, ne serait que d’un point de vue concurrentiel, à ne pas s’investir dans la voie du numérique.

De plus, le numérique est unanimement considéré comme un formidable accélérateur de croissance par les entreprises qui l’ont intégré à leur fonctionnement quotidien. Dans tous les cas, cet investissement doit nécessairement s’appuyer sur une stratégie numérique mûrement réfléchie, à laquelle les différentes Directions d’une entreprise (en particulier DSI et Marketing) devront adhérer afin de s’entendre pour coordonner les investissements.

L’accompagnement de sa stratégie digitale

Modifier son offre e-commerce, diversifier ses canaux de vente, opter pour le Cloud, se doter de nouvelles technologies, partager l’information en ligne, se lancer dans une stratégie numérique interactive… Pour maîtriser toutes ces mutations, les entreprises, Grands comptes comme les PME, sont avant tout demandeuses d’accompagnement : aide à la construction d’une stratégie numérique et à une meilleure appréhension de la demande ; demande d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques, accompagnement dans la mise en œuvre opérationnelle et la conduite du changement dans l’entreprise.

Cette démarche n’est pas anodine et s’inscrit dans la vision à long terme des entreprises qui souhaitent être actrices de leur (r)évolution numérique. Qu’on se rassure, du jour au lendemain, aucune organisation traditionnelle ne s’est hissée à la pointe de l’innovation en un claquement de doigt. Pour optimiser ce virage déterminant, les organisations doivent mener une réflexion globale, déterminer leurs besoins et leurs axes d’amélioration afin de favoriser l’adéquation de solutions numérique avec leur cœur de métier.

 

(1) Chiffres du Ministère du Redressement Productif

(2) Selon une étude de PricewaterhouseCoopers – 2013

Un nouvel « Office365 » pour les entreprises

Alors que les outils de productivité personnelle et collective de Microsoft (ie. Office, SharePoint, Exchange, Lync, …) sont déjà disponibles en version 2013 pour les entreprises ayant recours à l’achat de licences « en volume », Office 365 – l’offre hébergée de Microsoft et vendue par abonnement – est encore à ce jour basée sur la version 2010 de ces outils.

Petit rappel sur Office365 : Présentation

Cependant, la transition est pour bientôt puisque Microsoft a annoncé la mise à niveau pour le 27 février prochain. A cette date, les nouveaux utilisateurs Office365 pourront bénéficier de toutes les nouveautés apportées par la version 2013 des produits, notamment :

  • Utiliser les nouveaux sites pour collaborer, gérer un projet ou partager des ressources au sein d’une entreprise, d’un service, d’un groupe projet et ce aussi bien en interne qu’avec des partenaires externes à l’entreprise ;
  • Tirer parti des fonctionnalités de Réseau Social d’Entreprise pour identifier les expertises et suivre les contenus pertinents ;
  • Déployer des « applications », outils disponibles au sein d’une place de marché interne ou publique et permettant d’étendre les fonctionnalités standards de SharePoint et d’Office ;
  • Utiliser les outils bureautiques en toutes circonstances, sur son ordinateur ou via un simple navigateur Web ;
  • Communiquer simplement avec son équipe (en vocal ou en vidéo) et organiser des réunions à distance ;
  • Travailler en étant connecté ou déconnecté d’internet, et retrouver ses documents courants  synchronisés en toutes circonstances avec SkyDrive Pro. ;
  • Bénéficier du large support des téléphones portables pour consulter ses emails, calendriers, contacts ou documents ;
  • etc.

La mise à disposition de cette nouvelle version des outils Microsoft va indéniablement trouver un écho favorable au sein des nombreuses entreprises en recherche de solutions performantes pour gérer la collaboration de leurs équipes.

***

L’expertise de SYNERGIZ autour d’Office 365

Au cœur de notre métier, nous conseillons les entreprises afin de leur faire découvrir les avantages procurés par cette nouvelle plate-forme, et nous les accompagnons également dans sa mise en œuvre opérationnelle effective et efficace.

En effet, faut-il le rappeler, ce n’est pas l’outil qui fait le succès d’un Système d’Information d’entreprise, mais bien la façon dont il est adapté aux métiers de l’entreprise et effectivement adopté par les membres de son équipe.

Dans cette perspective, SYNERGIZ propose une gamme de compétences variées et complémentaires, couvrant tous les aspects d’un déploiement réussi : Audit, accompagnement fonctionnel, formation, aide à la migration, gestion déléguée, assistance, développement à façon et personnalisation.