Maker Faire Nantes 2016 en images

Dernier rendez-vous des makers avant l’été, la première édition de Maker Faire Nantes peut être considérée comme une belle réussite : un site exceptionnel implanté au coeur des Machines de l’Ile, une programmation animée mêlant speakers, makers, éléphant et araignée (oups!), le tout sous un soleil radieux ! Voici une petite sélection d’images prises à la volée par l’équipe Synergiz durant ces 3 jours.

Un grand MERCI à l’équipe Maker Faire pour nous avoir transportés dans ce moment de magie.

Synergiz signe le mur interactif du Lab Moët Hennessy

Mur-interactif-Lab-Moet-Hennessy

La célèbre maison de champagne et de spiritueux Moët Hennessy dispose désormais d’un espace dédié à l’innovation en plein coeur de Paris : le “Lab 78”. Destiné à accueillir les futures pépites de la #DrinkTech, le nouveau Lab du groupe LVMH est un lieu de coworking, aménagé dans une volonté d’ouverture et d’adaptabilité pour accueillir les startups qui collaborent avec le groupe.

Appelé pour réaliser une animation sous forme de mur tactile interactif au niveau de l’espace d’accueil, l’équipe Synergiz a eu la chance d’expérimenter ce lieu en avant première. Le Lab 78 a en effet été conçu comme un espace de rencontre et de travail entre les collaborateurs du groupe et les porteurs de projet issus de l’écosystème des startups.

Lab-Moet-Hennessy-Paris-pano

 

Susciter la curiosité, inviter à la découverte

Le mur interactif imaginé pour le Lab 78 se situe le long du couloir menant de l’accueil à l’espace de réception. Intégrés sous forme de triptyque dans un mobilier réalisé sur mesure, les écrans s’animent au passage des visiteurs en imitant leurs mouvements sous forme de bulles stylisées. Bienvenue chez Moët Hennessy ! Lorsqu’une personne se rapproche, l’animation interactive laisse place à la diffusion de contenus multimédias dédiés pour le moment aux startups et aux derniers projets innovants des Maisons du groupe. Ce premier scénario, prévu pour le démarrage du dispositif, pourra être amené à évoluer en fonction de l’appropriation des lieux.

Privilégier l’expérience utilisateur

Les écrans ont été prévus dans une dimension suffisamment large pour permettre une exploration individuelle ou en groupe. Chaque dalle tactile est pourvue d’une solution pour la diffusion et la navigation, et dispose d’une interface fluide et naturelle similaire à celles que l’on rencontre sur tablette. L’application initiale intègre aussi un bouton “j’aime” (illustré sous forme de coeur) pour permettre à chaque visiteur de noter ses préférences.

Anticiper l’évolution des usages

Comme évoqué un peu plus haut, le Lab 78 est avant tout un lieu d’expériences. La solution déployée par Synergiz au niveau du mur est un dispositif totalement évolutif, conçu pour s’adapter et répondre aux usages des visiteurs, des résidents et des permanents.  La plateforme interactive est dotée notamment d’équipements orientés interfaces naturelles (Kinect, vidéoplayer, PC intégré, NFC) et offre de larges possibilités dans la mise en oeuvre de scénarios d’interactivité pour l’équipe en charge de l’animation du Lab.

Au delà du mur, vous n’aurez pas fini d’être surpris ! Il existe encore bien d’autres expériences (numériques et gustatives) à découvrir. Chez Synergiz, nous sommes convaincus que ce lieu pour le moins singulier devrait pouvoir figurer parmi les prochaines bonnes adresses du Digital sur Paris.

The Moët Hennessy Lab – Mur tactile interactif from SYNERGIZ on Vimeo.

Microsoft Surface Hub : symbiose des expériences utilisateurs

L’écran géant Surface Hub arrive enfin en France. Cette tablette XXL “All-in-One” est dotée d’un tableau numérique, d’une système de vidéoconférence et d’une plateforme collaborative. Avec ce produit high-tech format extra-large, Microsoft frappe fort et ouvre de nouvelles perspectives de collaboration pour un grand nombre d’organisations.

Microsoft Surface Hub

Améliorer les expériences utilisateurs en mode partagé

Si les avantages procurés par les smartphones, tablettes et autres laptops n’ont plus besoin d’être démontrés, force est de constater que leur usage prolongé nous conduit inexorablement à nous couper chaque jour un peu plus de notre environnement direct. Caché derrière nos écrans, nous interagissons à distance dans un monde plus ou moins virtuel, délaissant parfois involontairement nos congénères. Qui n’a jamais observé deux collaborateurs situées à un mètre de distance à peine dialoguant par smartphone interposé ? Pour Microsoft, le développement des organisations passe désormais par la symbiose des expériences utilisateurs. C’est entre autre ce qui a amené l’entreprise américaine à développer un écran plus large pouvant mixer actions individuelles et usage commun.

Rationaliser l’aménagement des espaces

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions, souvent très abouties, pour échanger, travailler ou partager à plusieurs. Les tableaux numériques interactifs (TNI), les systèmes de visioconférence ou autres solutions de travail collaboratif équipant les salles de réunion s’appuyent sur des dispositifs individuels nécessitant des aménagements appropriés parfois un peu lourd à mettre en oeuvre. L’écran Surface Hub réunit dans un seul et même support l’ensemble de ces moyens. Équipée d’un pc intégré ultra-puissant, la dalle Microsoft peut être fixée sur une cloison ou sur un pied mobile. Il suffit juste de disposer d’une prise électrique à proximité. L’accès réseau peut s’effectuer par câble Ethernet et en Wi-Fi. Plus besoin de “Barco”, de “vidéoproj” et autre pc pour organiser une réunion ! L’écran géant est prévu pour s’adapter à la configuration des implantations. Il se décline en deux dimensions pour offrir une expérience proche de l’immersif.

Ouvrir de nouvelles perspectives d’usage en groupe, en présentiel et à distance

De par ses aspects design et fonctionnel, on imagine assez bien l’écran Surface Hub intégrer rapidement de nombreuses salles de réunion. Mais son usage devrait pouvoir largement dépasser ces frontières. En effet, dès lors que les facteurs de regroupement de personnes autour d’une activité ou d’un projet commun, nécessitant des moyens efficaces en matière de communication, sont réunis, Surface Hub pourrait naturellement s’imposer comme interface privilégié. Pour preuve : des secteurs comme l’industrie, le commerce, l’enseignement supérieur et bien encore les médias nous sollicitent déjà pour élaborer de nouveaux scénarios d’usage collaboratif intégrant ce dispositif.

Si vous aussi vous recherchez un partenaire pour mettre au point vos nouvelles expériences collaboratives, l’équipe Synergiz se tient à votre disposition : contact@synergiz.com